Notre actualité

Découvrez l’interview d'Anne-Laure, Infirmière puéricultrice

>> DÉCOUVRIR L'OFFRE D'EMPLOI INFIRMIÈRE PUÉRICULTRICE (H/F)

Pourrais-tu te présenter ?

Je m’appelle Anne-Laure, j’ai 26 ans et je suis infirmière puéricultrice au Club Med. J’ai déjà réalisé 2 saisons : une d’été et une d’hiver et avant ça j’ai eu l’occasion de travailler 2 ans en milieu hospitalier.

Comment as-tu connu le Club Med et qu’est ce qui t’a donné envie de nous rejoindre ?

Je connaissais le Club Med et j’ai postulé sur le site internet clubmedjobs. Ce qui m’a intéressé sur cette offre, c’est tout d’abord le lieu de travail. Je n’imaginais pas pouvoir exercer mon métier dans un club de vacances... De plus, lorsque l’on termine ses études d’infirmière puéricultrice, la plupart des postes proposés sont des postes de directeur de crèche. J’ai préféré gagner en expérience avant de prendre une fonction avec autant de responsabilités et je ne le regrette pas aujourd’hui !

Pourrais-tu nous parler de ton quotidien au Club Med en tant qu’infirmière puéricultrice ?

Je suis référente sur tout l’aspect hygiène & sécurité et je suis la seule personne à pouvoir administrer un médicament si l’enfant en a besoin. L’avantage c’est que nous sommes dans un environnement de vacances et donc l’attitude des parents est totalement différente : ils sont moins stressés et beaucoup moins pressés. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ça dans un village vacances mais on est vraiment soucieux du bien-être de l’enfant ! Le Baby Club est composé de personnes diplômées comme dans n’importe quelle crèche avec une structure adaptée à l’enfant.

Qu’est ce qui te plait le plus aujourd’hui dans ton poste d’infirmière puéricultrice au Club Med ?

Ce qui me plait le plus c’est le fait de pouvoir exercer mon métier dans une ambiance de travail qui est très positive. J’ai l’occasion de rencontrer des gens de tous les horizons. En quelques mois j’ai vu mon anglais s’améliorer considérablement. Ici, en plus de son métier, on participe aussi à la vie de village et ça ouvre une perspective différente contrairement à un poste classique d’infirmière puéricultrice. Nous pouvons discuter avec les parents à d’autre moment de la journée et dans un autre contexte ce qui permet de rassurer et créer du lien !

Qu’est –ce qui te différencie de tes collègues du Baby Club ?

Je suis l’unique référente sur le village et c’est très valorisant. Au sein de l’équipe, on vient souvent me demander mon avis et je trouve ça génial que mes qualifications soient reconnues. Naturellement, les parents vont venir vers moi s’ils ont une question relative à leur enfant. D’ailleurs, même les GO hors Baby Club vont conseiller aux parents de venir vers moi ! Finalement j’apporte aussi mes qualifications et mon expérience à l’ensemble des équipes du village.

 

"On a la chance d’évoluer dans une ambiance agréable, moins stressante et je pense qu’il est difficile de retrouver une telle atmosphère ailleurs."

 

Tu as décidé de renouveler sur une troisième saison. Tu as pris goût au Club Med ?

Oui, c’est vrai ! Ma première saison s’est super bien passée. J’étais à Valmorel l’été et ça m’a permis de découvrir un contexte montagnard en saison estivale. En parallèle à mon travail, j’en ai profité pour découvrir des endroits que je ne connaissais pas. Puis j’ai eu envie de continuer et de grandir professionnellement en restant au Club Med.

Tu pourrais partager avec nous ton plus beau souvenir ?

Il y avait une petite fille du Baby Club avec qui c’était un peu difficile car elle n’était jamais allée à la crèche. Un jour, ses parents m’ont croisée dans le village et m’ont presque sauté dessus pour me montrer une vidéo de la petite qui avait fait ses premiers pas dans la chambre car selon eux « elle se sentait tellement bien ici ! ». J’étais presque aussi émue qu’eux. Ils nous ont remerciés des milliers de fois et c’est le meilleur cadeau qu’on peut avoir : la reconnaissance des parents mais aussi du reste de l’équipe !

Et alors, tu te vois où dans les années à venir ?

J’aimerais évoluer au Club Med et devenir Superviseur Baby Club. J’ai envie de repartir cet été et continuer l’hiver prochain avec ce nouvel objectif. L’avantage au Club Med c’est qu’on peut évoluer rapidement et ce qui me plaît, c’est que cette évolution est logique. Je ne souhaitais pas être tout de suite responsable. J’ai besoin de passer les étapes, de forger mon expérience pour avoir les bagages nécessaires avant d’intégrer un poste à grandes responsabilités.

Aujourd’hui si tu devais t’adresser à tes potentiels futurs collègues... ?

Je dirais que c’est une superbe expérience avec un cadre de travail de privilégiés. On a la chance d’évoluer dans une ambiance agréable, moins stressante et je pense qu’il est difficile de retrouver une telle atmosphère ailleurs. Avant, j’ai travaillé aux urgences pédiatriques et j’y ai découvert une ambiance tendue, des rivalités…, c’était très pesant. Vous pourriez sortir de l’école et aller en crèche mais si vous voulez un poste plus dynamique et polyvalent, le Club Med est une très bonne alternative. Le jour où j’aurais envie de travailler dans une crèche de ville, je sais que j’arriverais à m’adapter à n’importe quelle situation très facilement grâce à mon expérience au Club Med, et finalement j’aurais tout gagné !